ROBERT MALLET STEVENS ET LA CPDE

Robert Mallet Stevens est un architecte designer français né à Paris en 1886. Il se fait connaître d'abord comme décorateur dans le cinéma. L'exposition des Arts Décoratifs de 1925 à Paris va le révéler au grand public avec son Campanile horloge de 36m de haut et ses candélabres aux socles "ananas" qui éclairent les allées de l'exposition.

En 1927 avec quelques amis artistes, il achète un terrain à Paris dans le 16ème arrondissement et crée la rue qui porte encore son nom sur laquelle il construit plusieurs villas dont son atelier. Cet ensemble va se définir comme le style "Art Déco moderniste". Cette rue est éclairée par des candélabres originaux en béton qui portent sa signature. (aujourd'hui détruits).

En prévision de l'exposition de 1937 à Paris, la ville sélectionne son modèle de candélabre pour éclairer les abords du nouveau palais de Chaillot et la l'avenue du président Wilson. Ces candélabres sont toujours en place à ce jour.

Son heure de gloire sera la création de 5 pavillons dont le "Palais de l'Electricité et de la Lumière", commandé par la C.P.D.E (compagnie parisienne de distribution d'électricité) pour l'exposition des Arts et Techniques de 1937. Ce bâtiment avait sur sa façade un écran cinémascope, la célèbre fresque de Raoul DUFY à l'intérieur et le nouveau phare de Ouessant (portée 60km) sur la façade arrière. Pendant la 2ème guerre mondiale il se réfugie en zone libre pour protéger sa femme qui était juive. Malade, il décède en février 1945.

Il est reconnu aujourd'hui comme un actuer fondamental du style "Art Déco" en mariant une rechrche esthétique à une exigence de fonctionnalité.

Jean Jacques LE MOELLIC

Go to top