Le Sacré Coeur - Montmartre

 

HISTOIRE

Appelé par ses détracteurs, le pain de sucre de Montmartre, la construction du Sacré Cœur de Paris débuta en juin 1875 et se poursuivi jusqu'en 1923. Sa construction fut financée majoritairement par une souscription nationale et reconnu d'utilité publique par l'assemblée nationale en juillet 1873 par 382 voix sur 734. La thèse la plus connue des milieux conservateurs, veut que cette basilique fût construite pour expier "les crimes commis par La commune de Paris" et aussi "les fautes morales des Français" qui conduisirent à la défaite de la guerre de 1870 face aux Prussiens! Elle sera, selon le vœu de l'archevêque Mr Guibert, "affectée à perpétuité au pardon de Dieu et à l'exercice public du culte catholique", culte très puissant politiquement à l'époque. On y pratique toujours l'adoration perpétuelle, les pèlerins se relayant 24 heures sur 24 pour prier.

Architecte Paul Abadie puis Honoré Daumet et ensuite Charles Laisné.

Style éclectique Romano-Byzantin, en pierres blanches des carrières de Château Landon. Le campanile abrite la plus grosse cloche de France, la Savoyarde, 18 835kg. Les décors caractéristique de la fin du 19ème siècle sont souvent nationalistes et antirépublicain, l'exemple de la statue de l'archange Gabriel terrassant le démon (la République) sous la forme d'un crocodile!

Mise en lumière extérieur : Par projecteurs positionnés sur les bâtiments autour de l'édifice. Concept inchangé depuis les années 50, avec remplacement périodique des modèles de projecteurs.

Mise en lumière intérieur : En 2002 Citélum effectue la réfection complète de l'éclairage vétuste, datant des années 60, c'est l'objet de cet article.

Construction et Mise en lumière extérieure de la Basilique

Mise en lumière - Intérieur de la Basilique

Go to top