LES CANDELABRES 1937

 Le Candélabre Hydro-Lumineux

Planté Avenue Montaigne pendant la durée du salon des Arts et techniques de 1937 à Paris.
 
Principe de ce modèle : Le globe au sommet du candélabre est rempli d'eau, la lampe au centre étant positionnée dans un tube de verre étanche. En plus du branchement éléctrique, le candélabre est raccordé au réseau d'air comprimé de la ville. L'effet recherché est le même que dans un aquarium, l'éclairage des bulles d'air et un flux de lumineux stroboscopique qui s'anime quand la pression de l'air arrive dans l'eau.
 
Le fût lui-même comporte des gouttières tout le long de bas en haut abritant des tubes luminescents (néon ou fluo, sans précision). L'effet général devait être surprenant !
 
Pour des raisons de coût de fabrication et d'entretien, ce candélabre n'a pas été développé à la suite de l'exposition.
 Les candélabres de l'exposition de 1937 à Paris

Les modèles présentés étaient positionnés dans l'enceinte même de l'exposition. Nous n'avons pas de données précises les concernant à par que les sourcées lumineuses devaient être des lampes incandescentes ou des tubes fluorescents. ils laissent néanmoins voir l'esprit inventif de leurs concepteurs.
 

Jean Jacques LE MOELLIC
Jean Michel BERTHOD

Go to top