Menu

 Le Poste Central Abonnés (PCA)


Dans les années 50, afin d’améliorer le service à la clientèle, il est mis en place sur le site Vienne un centre d’appel téléphonique appelé Poste Central Abonné (PCA) chargé de recevoir  et de piloter le dépannage des « Abonnés » électricité (maintenant nous dirions « Clients ») le soir après la fermeture des sections ainsi que les week-ends.
 
Ce service est situé au troisième étage de l’immeuble Rocher à côté du Poste Central d’Exploitation afin de faciliter les échanges. Un système équivalent pour le gaz est également opérationnel sur le site du Centre Paris Gaz, rue Condorcet.
 
Dans la journée, les appels sont reçus dans chaque section qui envoie une équipe d’intervention sur le lieu de l’incident. A partir de 16h45 à la fermeture des sections, les appels sont aiguillés vers la PCA rue de Vienne.
 
Une équipe de quatre agents techniques et un chef de poste viennent s’installer dans une salle comprenant plusieurs pupitres téléphoniques. Les appels sont reçus par les agents techniques qui effectuent une analyse sommaire puis se mettent en relation avec l’équipe de garde restée dans la section clientèle concernée et lui indique le lieu de l’incident. A partir de 23h, le nombre d’appels diminue fortement. Seuls les incidents prioritaires pouvant mettre en danger des personnes ou de biens (incendie, inondation, etc..) et les appels émis par les boulanger (fabrication du pain oblige) sont pris en compte par le Poste Central d’Exploitation (PCE) qui fait intervenir en cas de besoin deux agents qui restent toute la nuit sur place sur le site de Vienne.
 
En 1971, une nouvelle organisation de la distribution de l’électricité et du gaz est mise en place sur Paris, la mixité se développe. Les deux unités issues des deux anciennes compagnies fusionnent pour créer un Centre Technique Mixte chargé des réseaux électricité et gaz et un Centre Commercial Mixte chargé de la clientèle électricité et gaz. Les sections disparaissent au profit d’agences clientèle mixtes.
Le PCA va suivre le même chemin, il va devenir mixte. Il aura en charge les appels et les dépannages des clients électricité et gaz, le soir et la nuit. L’organisation reste semblable à celle décrite précédemment.
L’équipe est renforcée par trois agents techniques gaz et un chef de poste gaz. Les dépannages sont effectués par les groupes d’intervention situés dans les agences jusqu’à 21h45 pour le gaz et 23h00 pour l’électricité.
 
A 23h00, les sept agents techniques qui traitaient les appels finissent leur service, ce sont les deux chefs de postes qui prennent les appels de la clientèle et pilotent les deux équipes d’intervention électricité et gaz qui sont de garde sur le site de Vienne.
En 1978, les Centre Techniques et Commercial disparaîtront au profit de cinq centres mixtes qui découpent la Ville de Paris. Le PCA sera conservé en l’état au début de cette nouvelle organisation profitant de la mutualisation des moyens en dehors des heures ouvrables. Ce n’est que plus tard, dans les années 90, que les appels et les dépannages de la clientèle de chaque centre seront pris en charge au niveau du service clientèle des centres entraînant la disparition du PCA.
 
Pou autant, dès le début des années 2000, de nouveau les appels téléphoniques de la clientèle concernant le dépannage seront pris en charge par un organisme mutualisé que l’on appellera Centre d’Appel et de Dépannage (CAD).  Il réceptionnera les appels 24h sur 24 pour tout Paris dans un premier temps puis élargira son champ d’action à toute la région parisienne, les interventions restant de la responsabilité des unités. Ils sont situés actuellement à Noisy le Grand dans le Val de Marne pour l’électricité et à Sartrouville dans les Yvelines pour le gaz.
Go to top