Menu

 Le Poste Central d'Exploitation (PCE)


Depuis le 1er octobre 1930, la CPDE avait été amenée à créer sur le site de son siège a23 rue de Vienne, un service de garde permanent appelé « Dispatching Vienne » qui supervisait l’ensemble des réseaux parisiens devenus de plus en plus complexes.
Les dispatchers se servant uniquement du téléphone pour recevoir les informations et passer les ordres vers les sous-stations et centres de répartition. Il s’appellera Poste Central d’Exploitation (PCE) au moment de la nationalisation en 1946. Le Poste Central Abonnés (PCA) lui sera ensuite associé.
Puis avec le boom des années 60, le réseau électrique doit évoluer. En 1963, un nouveau réseau triphasé commence à être construit. Il va se substituer peu à peu aux anciens réseaux monophasé et diphasé.
En plus des six postes sources et des dix-neuf sous-stations et centre de répartition existants en 1962, il va falloir gérer les nouveaux postes sources triphasés qui vont apparaître à raison d’un ou deux par an (le 36ème et dernier ayant été mis en service en 2002).

C’est le 18 décembre 1971 que le PCE Vienne va être transféré au huitième étage du tout nouvel immeuble Dany et devenir le PCE Dany.
 
Il va prendre en main la conduite à distance du réseau triphasé, tout d’abord avec des synoptiques de télécommandes, puis le 8 mai 1974 avec deux ordinateurs fonctionnant en temps réel qui permettent de présenter les schémas électriques en couleur des postes sources triphasés sur des écrans de télévision circulaires appelés « Visus » et de télécommander les appareils électriques. Il s’agit alors d’une première en France et vraisemblablement en Europe.
 
Le matériel sera régulièrement remplacé en fonction des avancées technologiques de l’informatique qui a particulièrement évolué ces 30 dernières années.
La première génération des matériels est appelée Dany I. La suivante mise en service en 1985, Dany II puis Dany III en 1995 et enfin la dernière  Dany IV mise en service en 2009.

A chaque évolution, les fonctionnalités deviennent plus complètes et plus sûres. Le matériel d’interface avec les opérateurs est plus convivial et plus souple.
 
Ainsi avec Dany IV, les opérateurs disposent de trois écrans qui leur permettent de visualiser en même temps l’état électrique du réseau selon trois niveaux différents (l’ensemble de Paris, des inter-postes sur une couronne et enfin les six ou sept câbles d’une artère 20kV).
 
La plupart des appareils des postes sources et des postes de distribution publique sont commandés à distance à l’aide de la souris du poste opérateur via le réseau de télécommande. Les ordinateurs sont de plus en plus petits et de plus en plus puissants. Ainsi nous sommes passés d’une série d’environ 20 mètres linéaires d’armoires en 1974 à deux armoires de 0,80m en 2009.
Le transfert complet du dispatching Dany a eu lieu en juin 2010 sur le site de Batignolles au 13 rue des Batignolles.

Rédacteur : Michel DUSSAUX, d’après les archives et documents de l’Association MEGE.
Photos couleur de l’auteur, Photos noir et blanc archives MEGE
Juin 2010

Go to top